Art Contemporain/Insolite

L’invention poétique de l’artiste Nicolas Hanna: le tricycle calligraphe

La calligraphie éphémère, rien de plus traditionnellement chinois! Au détour d’une rue, vous rencontrerez immanquablement une personne armée d’un grand pinceau, entrain de tracer sur le sol unes calligraphie avec de l’eau en guise d’encre… création qui vivra quelques minutes, peut-être quelques heures, le temps de son évaporation. Une sorte de performance street-art à la chinoise, un spectacle très poétique.

chinese-calligraphy-trike

Nicolas Hanna, un artiste ingénieux passionné par la Chine et par cette coutume en particulier, a créé un mécanisme très original d’écriture de calligraphies éphémères.  Un système d’impression accroché à l’arrière d’un tricycle trace des poèmes éphémères sur son passage…

Il est intéressant de constater que si les artistes chinois imprègnent leurs créations de culture occidentale, certains artistes occidentaux tels que Nicolas Hanna s’inspirent de la Chine et de ses traditions. Mais après tout, l’une des vocations premières de l’art n’est-elle pas d’être un creuset inter-culturel?

Découvrez cette création en vidéo:

Merci à Soon soon soon pour la découverte!

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s