Art Contemporain/Design

Designed in China

L’idée de cet article est partie d’un livre de Zhang Qun publié en 2012, intitulé « Designed in China – The Engrossing Oriental Concept ». Le titre interpelle et affirme la capacité créatrice de la Chine, au delà des clichés du « Made in China ». J’ai donc fait des recherches plus appronfondies sur le sujet pour vous livrer mes découvertes sur ces nouveaux designers chinois. Le design regroupe des objets très différents qui vont du mobilier, aux vêtements en passant par les bijoux. Cette discipline entretient d’ailleurs des liens très étroits avec l’architecture, la mode et l’art contemporain. Les frontières se brouillent mais tous ces designers sont unis par une même énergie créatrice. J’aborderai ici plus particulièrement le mobilier contemporain tout en évoquant d’autres aspects du design en Chine.

On ne peut parler du mobilier chinois sans en évoquer les origines. Le Traité des méthodes en architecture (Yingzaofashi), édité en 1103 sous la dynastie des Song, pose les canons artistiques chinois en terme de mobilier. Il comprend deux sections principales :  le gros oeuvre (damuzuo) et la décoration intérieure (xiaomuzuo). Mélangeant principes confucianistes, taoïstes et bouddhistes, le Yingzaofashi réaffirme l’importance du respect de la tradition, du fengshui ainsi que de l’ordre du monde ou tiandiren (le Ciel, la Terre et l’Homme). Autre ouvrage de référence, le Lubanjing, paraît en 1420.  Ce livre traitant du travail du bois  sera utilisé pendant toute la période impériale en Chine pour confectionner tout le mobilier et notamment celui destiné à l’Empereur.

Cette longue tradition artisanale est encore bien présente dans la création contemporaine chinoise. En effet, les différents artistes que je vais vous présenter ont tous étudié en Chine continentale mais des séjours en Occident leur ont permis de créer des pièces uniques, résultat d’un syncrétisme culturel fascinant.  Song Tao est l’un des principaux représentants de cette nouvelle génération. Artiste/Designer, il est le fondateur de la O Gallery  basée à Pékin qui expose également les oeuvres de Shao Fan et de Shi Jianmin. Cette galerie, véritable plateforme pour la coopération entre designers chinois et étrangers, a pour vocation de créer une synergie entre Orient et Occident.

© Song Tao  Ming-style Bamboo Coffee Table

© Song Tao
Ming-style Bamboo Coffee Table

Shao Fan, artiste peintre et sculpteur revisite le style Ming qui représente selon lui l’essence de la philosophie chinoise. Cette combinaison de matériaux modernes et traditionnels lui permet d’exprimer les changements philosophiques et culturels à l’oeuvre en RPC. Le résultat est assez surprenant…

© Shao Fan  Project n°1

© Shao Fan
Project n°1

Enfin, on ne peut parler de mobilier chinois contemporain sans évoquer le sculpteur Shi Jianmin dont l’inspiration principale sont les taihushi, ces pierres aux formes étranges que l’on peut notamment admirer dans les jardins de Suzhou. Choisissant des matériaux comme l’acier, l’aluminium ou encore le cuivre, Shi Jianmin conçoit des pièces intimement liées à la philosophie et à l’art de vivre des Chinois.

© Shi Jianmin Sky

© Shi Jianmin
Sky

© Shi Jianmin Suckling Piglets

© Shi Jianmin
Suckling Piglets

Le développement du marché de l’art a définitivement mis le design au goût du jour en Chine continentale. La Design Week de Guangzhou a été crée en 2006, suivi par la Design Week de Beijing en 2009. Les universités proposent également des formations comme la prestigieuse Central Academy of Fine Arts (CAFA) à Pékin dont le département design ne comprend pas moins de six spécialités. Le professeur Teng Fei, dirige le département de design de bijoux au sein de cette école et plusieurs de ses étudiants font aujourd’hui leur chemin vers le succès. Mais la route est longue. En effet, à l’heure actuelle très peu de galeries sont dédiées à la création artisanale en Chine continentale. Parmi elles, on peut citer la Ubi Gallery ouverte en 2012 par Machtelt Schelling. Situé dans le quartier de Dashilar à Pékin, cet espace présente des bijoux et porcelaines contemporaines. Ici, un collier réalisé par l’artiste Zhang Fan :

© Zhang Fan  Courtesy of Ubi gallery

© Zhang Fan
Courtesy of Ubi gallery

Autre galerie spécialisée dans le design en Chine: Two Cities Gallery à Shanghai qui présente jusqu’au 19 novembre une rétrospective de Kang Qing. Cet artiste utilisant principalement jade, pierres et céramiques pour ses créations est également le fondateur de la marque « Humpoo » ayant pour but de confectionner des pièces exaltant la symbiose entre l’Homme et la Nature. A noter également, la fondation en 2009 d’une plateforme de design à Pékin, Wuhao Curated Shop, nichée dans un hutong non loin de l’agitation de Nanluoguxiang. Bref, vous l’aurez compris, le design est en plein boom dans l’Empire du milieu et cet article est loin d’être exhaustif sur la créativité agitant actuellement les designers chinois. Pour plus d’information je vous renvoie vers ces deux sites toujours à la pointe des news sur le design en Chine :

http://www.design-china.org

http://www.chinadesignnews.com

Bonne lecture !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s