Cinéma

Black Coal, le film noir à la chinoise

Black Coal, film chinois produit par Diao Yinan, est sorti hier sur les écrans français. Un film chinois dans les salles françaises, cela reste assez peu fréquent pour mériter d’être signalé! Je me suis donc précipitée en salle dès le jour de la sortie…

Je n’ai pas vu énormément de films chinois jusqu’à présent. J’ai tendance à reprocher au cinéma asiatique une certaine lenteur, une absence de dialogues, une atroce complexité des scénarios et une ambiance souvent malsaine.

Pourtant certains ont réussi à me séduire, et c’est donc rassurée par l’Ours d’Or de Berlin que je me suis décidée à payer ma place de cinéma pour découvrir ce film dont la bande annonce et l’affiche laissent présager du meilleur!

Synopsis:

En 1999, un employé d’une carrière minière est assassiné et son corps dispersé aux quatre coins de la Mandchourie. L’inspecteur Zhang mène l’enquête, mais doit rapidement abandonner après avoir été blessé lors de l’interpellation des principaux suspects.
Cinq ans plus tard, deux nouveaux meurtres sont commis dans la région, tous deux liés à l’épouse de la première victime. Devenu agent de sécurité, Zhang décide de reprendre du service. Son enquête l’amène à se rapprocher dangereusement de la mystérieuse jeune femme.

Le jeu des acteurs est excellent. L’ambiance est celle d’un film noir, et on en ressort légèrement mal à l’aise. Est-ce parce que ce film est une plongée très réaliste dans les bas-fonds de la Chine glauque, celle que l’on est parfois amené à découvrir au détour d’un fait divers ou en voyageant hors des sentiers battus? Est-ce cette destinée très sombre des protagonistes, notamment celle du personnage féminin principal? Peut-être les scènes de violence et d’humiliation? Bien que ce film comporte des scènes de violence, je l’ai ressentie comme étant plus psychologique que visuelle.

Pour autant, Black Coal ne mise pas uniquement sur cette noirceur: des scènes ou détails d’un humour très bien pensé parsème le film. Et après tout, n’est-ce pas dans les univers les plus sombres que la poésie prend le plus joliment forme?

Fans de film noir, courez voir Black Coal! Ce film passionnera également tous ceux qui veulent découvrir la Chine des « bas-fonds ». Le scénario est cependant parfois difficile à suivre, ce que je trouve fort dommage, tout comme la scène de fin qui nous laisse justement…. sur notre fin. Un parti-pris étrange, mais finalement fréquent dans le cinéma asiatique!

Date de sortie 11 juin 2014 (1h46min)
Réalisé par Yi’nan Diao
Avec Fan LiaoLun-mei GweiXue-bing Wang plus
Genre Policier , Drame

Découvrez ici la bande-annonce de Black Coal:

Advertisements

Une réflexion sur “Black Coal, le film noir à la chinoise

  1. Je pense qu’il est intéressant de faire un parralèle avec le récent travail d’autres réalisateurs chinois avec des films tels que People Mountain People Sea et A Touch of Sin. Le film noir chinois a la cote. A voir également No Man’s Land de Ning Hao 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s