Insolite/Société

Un long voyage à travers la Chine… en charrette à bras !

Malgré les changements sociaux que connaît l’Empire du milieu, la piété filiale, tradition confucéenne de longue date, se manifeste de manière tout à fait inattendue, voire incongrue : emmener ses vieux parents voyager à travers la Chine. Cela pourrait paraître tout à fait anodin s’il ne s’agissait de se déplacer en charrette à bras, que l’enfant tire une bonne partie de la journée !

Tout commence en 2007, dans la province du Heilongjiang : deux frères, Wang Rui (王锐) et Wang Kai (王凯), la cinquantaine, décident d’accomplir le rêve de leur mère octogénaire, à savoir découvrir d’autres régions de Chine. Ils construisent eux-même une charrette à bras de 200 kg, l’aménagent au confort de leur mère et parcourent ainsi le pays jusqu’à Hong-Kong. Ils feront par la suite un second voyage, jusqu’à Taïwan cette fois.

Sur leur charrette à bras sont inscrits les caractères “感恩号”gǎn’ēn hào, ou « marque de reconnaissance », ce qui indique clairement le sentiment qui anime ce voyage : remercier ses parents de l’éducation et des soins qu’ils ont apportés à leur progéniture pendant tant d’années.

Un modèle standard d'une charrette “感恩号”

Un modèle standard d’une charrette “感恩号”

La famille Wang arborant le mot "piété filiale" - 孝道 xiaodao - devant leur charrette ) bras.

La famille Wang arborant le mot « piété filiale » – 孝道 xiaodao – devant leur charrette à bras.

Chaque jour, ils réalisent en moyenne 70 km et dorment la plupart du temps à la belle étoile, sauf si le temps ne le permet pas. En route, on les aidera, qui donnera de la nourriture, qui de l’argent, qui des vêtements. Les médias s’emparent de leur périple, la population s’émeut et le phénomène se répand tout doucement.

En général, l'un des frères tire tandis que l'autre pousse la charrette.

En général, l’un des frères tire tandis que l’autre pousse la charrette.

En tout et pour tout, ces deux voyages auront usé environ 37 paires de chaussures, sur une période de 517 jours, à travers 15 provinces et sur une distance de 37 000 km !

L’exemple sera suivi par plusieurs familles dont cinq ont été spécialement formées par Wang Rui. Présentation de quelques-unes en image :

xumeirong

谢淑华 – Xie Shuhua – 64 ans, et sa mère de 91 ans ont fait un voyage de 117 jours de Beijing à Hainan.

 

L'intérieur de la charrette à bras de Mme Xu.

L’intérieur de la charrette à bras de Mme Xu, mère de Xie Shuhua.

 

马成银 Ma Chengyin - 53 ans - et son père 马北绪 Ma Beixu - 81 ans, feront le même voyage de Beijing à Hainan.

马成银 Ma Chengyin – 53 ans – et son père 马北绪 Ma Beixu – 81 ans, feront le même voyage de Beijing à Hainan.

 

Un petit groupe, aidé par les frères Wang, en route pour la capitale du Hebei depuis Beijing.

Un petit groupe, aidé par Wang Rui, en route pour la capitale du Hebei depuis Beijing.

 

Source principale (en chinois) : Tianjinwe.com

Advertisements

Une réflexion sur “Un long voyage à travers la Chine… en charrette à bras !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s