Art Contemporain

Ma Desheng s’expose à la galerie A2Z à Paris

Les oeuvres de Ma Desheng sont exposées jusqu’au 1er juin à la galerie A2Z à Paris. L’équipe de CN KICK est allée à sa rencontre à l’occasion du vernissage de l’exposition.

 

©Tom Tiger

©Tom Tiger

     Lorsque l’on franchit la porte de la galerie A2Z, Ma Desheng 马德升 attend déjà les visiteurs. Malgré son fauteuil, il vient les saluer avec un sourire et une joie communicative. Son sourire est une invitation à découvrir ses nombreuses oeuvres réparties sur les 300m2 de la galerie. L’exposition « 1992-2002 : Renaissance » retrace 10 ans de son travail. Les trois premiers étages sont consacrés à ses séries de pierres, reconnaissables au premier coup d’oeil à leur style particulier et leur originalité. L’étage supérieur est dédié à des toiles peut-être moins connues mais encore plus personnelles. Ma Desheng jette sur ses canevas des formes sensuelles, presque érotiques, où l’on reconnait des corps généreux de femmes nues.
©Tom Tiger

©Tom Tiger

     L’apparente simplicité du travail de Ma peut surprendre. Pourtant on sent que ses oeuvres sont gorgées d’émotion, et la lecture de l’histoire personnelle de l’artiste donne une toute autre dimension à son travail. Il explique sans pudeur que l’ensemble des oeuvres exposées datent d’après son accident de voiture en 1992, qui lui fera perdre sa femme ainsi que l’usage de ses jambes. La faiblesse de ses membres lui fait alors troquer la gravure et l’encre pour l’acrylique, moins sensible et plus facile à manier. Inlassablement, il peint depuis des pierres, solides mais bancales, d’où se dégagent force et sérénité. Elles lui rappellent que nous ne sommes que des « bébés » sur notre Terre millénaire. À la fin, après que le vent et l’eau auront fini leur travail, ne restera t-il pas que des pierres ? Après avoir frôlé la mort, Ma Desheng représente l’éternité. À demi-mot l’on comprend ensuite que ces tableaux de femmes voluptueuses sont pour celui dont la vie amoureuse a été fauchée violemment un moyen d’exprimer ce manque. Lorsque questionné sur son processus artistique, Ma Desheng explique qu’il n’y a aucune place à l’intellect : devant ses toiles, c’est avant tout son émotion qui parle. Il  explique même « qu’il faut oublier la technique ».
©Tom Tiger

©Tom Tiger

     L’émotion dégagée par l’histoire de Ma Desheng, prend encore une autre mesure lorsqu’on connait son parcours. Ce « jeune homme » comme l’appellera Anthony, le directeur de la galerie, est un monument de l’art contemporain chinois. À la sortie de la Révolution culturelle, il est l’un des premiers à refuser l’art officiel enseigné aux Beaux-Arts. Il crée avec plusieurs amis, dont Ai Weiwei et Wang Keping le tout premier mouvement d’avant-garde chinois : les Étoiles. À cette époque, l’autodidacte propose un travail très politique et audacieux, qui ne plaira pas à la censure officielle. En 1979, les Étoiles exposent de manière sauvage leurs toiles devant le musée national d’art de Chine, à Pékin. Leur travail fera tellement de bruit, que l’année suivante, ils seront invités à exposer à l’intérieur du musée. Depuis, et même si la persécution l’a forcé à quitter la Chine pour l’Europe, Ma Desheng n’a cessé d’exposer ses toiles sur les murs des plus grands musées internationaux, notamment à Paris, Hong Kong et New York. Ma Desheng réside maintenant depuis plus de 20 ans à Paris.
©Tom Tiger

©Tom Tiger

     Lorsqu’on lui demande comment convaincre les gens de venir voir l’exposition, Ma Desheng répond en riant que c’est pas lui « qui doit parler mais ses oeuvres, puisque c’est à travers elles qu’[il] s’exprime. Venez donc découvrir ce que Ma a à vous dire. C’est à la galerie A2Z, au 24 rue de l’Échaudé à Paris, jusqu’au 01/06/2015. Plus d’informations sur l’exposition sur le site de la galerie. Et pour les curieux qui veulent aller plus loin, le reportage de la journaliste Manon Bouriaud sur l’exposition.
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s