Sport

Coupe du monde de Football – Canada 2015 : Les Roses d’acier en quart de finale!

Shanshan Wang, éclate de joie après son but  (Crédit photo : Getty images)

Shanshan Wang, éclate de joie après son but
(Crédit photo : Getty images)

Après avoir démarré par une défaite (0-1) dans les arrêts de jeu face au Canada, pays hôte de la compétition, la Chine s’est reprise en battant les Pays-Bas sur le même score et dans les mêmes circonstances. Puis dans le troisième match, un score de parité (2-2) face à la Nouvelle-Zelande lui a suffit pour se qualifier en huitième de finale de cette coupe du monde 2015.

Samedi 20 juin 2015 à 17h30 heure locale, dans un Edmonton stadium que la sélection chinoise commence à bien connaître, les Roses d’acier affrontaient les Lionnes indomptables du Cameroun pour une place en quart de finale.

La joueuse camerounaise Ngono Mani, aux prises avec la défense chinoise  (Crédit photo : Getty images)

La joueuse camerounaise Ngono Mani, aux prises avec la défense chinoise
(Crédit photo : Getty images)

Déroulement du match

Arrivées avec la ferme intention de ne pas subir et profitant du peu d’expérience de la sélection camerounaise en coupe du monde, les Roses d’acier prennent rapidement le jeu à leur compte. Puis, à la 12ème minute sur un corner, Dongna Li est à la réception du ballon. Elle contrôle et sert idéalement Shanshan Wang en plein axe et libre de tout marquage. Cette dernière ne se fait pas prier pour précipiter le ballon au don des filets. Sur l’action, Gaelle Enganamouit semble coupable d’une grosse erreur de marquage. La RPC mène 1 but à 0.

Appliquée en défense, la Chine ne tremble pas face à un adversaire camerounais qui manque cruellement de mordant en attaque. En première mi-temps, la gardienne n’a eu que rarement l’occasion de se chauffer les gants.
A la deuxième mi-temps, les Lionnes indomptables reviennent avec d’autres intentions, et tentent de mettre la pression sur la défense chinoise, mais celle-ci reste bien en place. C’est de nouveau l’attaquante chinoise Shanshan Wang qui, bien lancée sur un long ballon de Peng Han, a l’occasion de faire le break.  Mais elle croise trop sa frappe et perd son duel face à la gardienne Annette Ngo Ndom. Toutefois, l’attaquante Gaelle N’ganamwe aurait pu se racheter de son erreur de marquage qui amène le but chinois, mais sa tête rageuse vient heurter la barre transversale, à la 88ème minute.
Le score en reste là et la RP Chine gagne donc 1-0.

Si l’objectif du coach Hao Wei était de se qualifier en huitième de finale, les Roses d’acier vont plus loin. Il est à noter l’absence de ce dernier, remplacé par son adjoint Weiwei Chang. Ainsi, en mettant le Cameroun à l’écart, la Chine valide son billet pour les quarts!

La joueuse camerounaise Claudine Tcheno et la Chinoise Haiyan Wu se serrant la main en fin de rencontre  (Crédit photo : Getty images)

La joueuse camerounaise Claudine Tcheno et la Chinoise Haiyan Wu se serrant la main en fin de rencontre
(Crédit photo : Getty images)

Épiques, ces Roses d’acier?

Il est trop prématuré pour envisager une place en finale, ou rêver d’un sacre mondial, mais on peut déjà analyser les qualités premières de cette sélection. La défense s’avère ainsi l’atout majeur d’une sélection chinoise qui a retenu la leçon du premier match, dans lequel tout a basculé sur la dernière action de jeu.

Le prochain match nous offrira certainement un vrai gros test, que ce soit face à la Colombie, ou face aux USA, qui est l’une des équipes favorites de la compétition. Face à cette dernière, ce serait l’occasion pour la Chine de peut être prendre sa revanche sur la finale perdue… en 1999!

A cette époque, les deux sélections comptaient parmi les meilleures au monde, mais les atouts offensifs semblaient faire défaut du côté chinois. Cependant, l’attaquante Shanshan Wang, auteure de deux buts dans la compétition, commence à s’affirmer. Elle fait pour l’instant, autant que son homologue états-unienne Megan Rapinoe, ou la prodigieuse Colombienne Lady Andrade.
L’équipe de la RPC, qui connaîtra son adversaire lundi soir, peut déjà peaufiner sa stratégie pour tenter de franchir un palier supplémentaire dans la compétition.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s