Art Contemporain

DawanArt, des artistes chinois en résidence à Paris

CHENG Xiaomu et WANG Yanhui ont tous deux vécu à Paris de nombreuses années pour faire leurs thèses de doctorat à Paris VII. Désormais, Xiaomu est enseignante à l’Université de Pékin et Yanhui enseignant à la Central Academy of Fines Arts de Pékin. Le couple de théoriciens littéraires et critiques d’art a fondé l’association DawanArt. Leur but ? Permettre à des artistes chinois de résider plusieurs mois à Paris pour exposer, animer des ateliers et rencontrer le monde de l’art parisien.

« Nous aimerions présenter notre connaissance et notre réflexion sur l’art contemporain chinois par le biais de notre sélection soigneuse d’artistes, mettant en valeur la sensibilité de l’individu, la liberté de créativité, la qualité de l’œuvre d’art même, en évitant un regard stéréotypé dans la réception de l’art contemporain chinois en Occident. »

Cheng Xiaomu et Yan Hui

Cheng Xiaomu et Wang Yanhui

Pouvez-vous nous parler de votre projet DawanArt?

« DawanArt est une association d’art contemporain chinois que nous avons créée il y a un an. Le projet actuel de DawanArt est de créer une résidence parisienne d’artistes chinois. Chaque résidence durera 2-3 mois avec un(e) artiste chinois(e) invité(e), qui vivra et travaillera dans un appartement au centre de Paris. Pendant le séjour de l’artiste, nous organiserons des entretiens, des journées d’ateliers ouverts au public et une exposition. Nous aimerions présenter notre connaissance et notre réflexion sur l’art contemporain chinois par le biais de notre sélection soigneuse d’artistes, mettant en valeur la sensibilité de l’individu, la liberté de créativité, la qualité de l’œuvre d’art même, en évitant un regard stéréotypé dans la réception de l’art contemporain chinois en Occident. Xie Qi est notre première invitée, artiste de la peinture à l’huile, dotée d’un langage personnel extraordinaire. Elle est actuellement en résidence jusqu’au 9 août 2016, et son exposition vient de commencer. »

DawanArt logo

Logo de DawanArt

Quels sont ses objectifs? Qu’est-ce qui vous tient particulièrement à cœur?

Notre objectif est tout simple : créer l’occasion d’un vrai dialogue qui permet au public français d’approfondir ses connaissances de l’art contemporain chinois, dont les critiques d’art, les curateurs, les galeristes et les collectionneurs entre autres. Au lieu d’organiser des grands événements, on préfère les rencontres individuelles, les conversations directes, les regards concentrés sur l’œuvre et son auteur. Du coté de l’artiste, son long séjour au centre de Paris nourrira énormément son esprit. La communication constructive nous tient à cœur.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de réaliser ce projet?

« Depuis une dizaine d’années, il y a de plus en plus de promotion de l’art contemporain chinois en Europe. On a vu beaucoup d’expositions solos ou collectives des artistes chinois, mais la réception de l’art chinois en Europe reste toujours très calculée et stéréotypée, avec toujours les mêmes visages et les mêmes sujets. Nous avons envie de présenter des choses nouvelles et différentes, il existe quand même toutes sortes d’arts et différentes générations d’artistes en Chine. »

Comment choisissez-vous vos artistes? Qui sont-ils? Quels seront les prochains?

Nous suivions depuis longtemps l’art contemporain chinois par la passion et par l’influence familiale (le père de XiaoMu est peintre, critique d’art, rédacteur-en-chef d’une des premières revues de l’art contemporain en Chine, Jiang Su Hua Kan) et maintenant notre travail d’enseignement et de recherche concerne le domaine artistique. Autour de nous, il y a beaucoup de très bons artistes. D’un autre côté, nous avons tous les deux vécu à Paris pendant longtemps pour nos études, nous voyons bien ce qui existe et ce qui manque de l’art contemporain chinois en France et nous sommes conscients de l’intérêt du public français vis-à-vis de l’art chinois. Quant aux choix concrets, DawanArt possède un jury artistique composé de 5 membres, dont des artistes et des critiques d’art. Nos invités serons des artistes jeunes ou d’âge mûr, créant sur toutes sortes de supports artistiques (peinture, sculpture, installation, vidéo, photographie, multi matière, etc…). Nous souhaitons qu’ils soient académiquement bien formés, audacieux, favorisant une recherche artistique indépendante qui possède un langage mûr et distinct. Ces artistes sont déjà reconnus dans le milieu professionnel. Nous privilégions des artistes au marché raisonnable et d’une valeur sûre pour les collectionneurs.

Par exemple, XIE Qi, peintre à l’huile, diplômée de l’Académie des arts et du design depuis une quinzaine d’années. Elle est présente dans les nombreuses expositions solos ou collectives de galeries et de musées en Chine et en Occident. Elle est, chez DawanArt, notre toute première invitée dans le cadre du projet de la résidence parisienne d’artistes chinois, elle nous a apporté de Chine ses tableaux représentatifs de plusieurs séries, s’y ajoutent des œuvres qu’elle vient de créer pendant son séjour à Paris. Ses œuvres possèdent un langage à la fois particulier et classique, en faisant référence à ses expériences actuelles et aux œuvres des grands maîtres de l’Histoire de l’art.

Au mois d’août (du 11 au 31 août 2016), viendra le deuxième invité du projet, LI Yonggeng, artiste de l’installation et de la performance, qui vient de Pékin, et séjourne actuellement à Dusseldoff pour un projet d’échange artistique. Il va nous présenter une série de tableaux spécifiques et expérimentaux (la couture sur toile). L’année prochaine nous inviterons deux jeunes artistes féminins de sculpture, Nabuqi et Liu Fujie.

Xie Qi discutant de son oeuvre

Xie Qi discutant de son œuvre

 

Le choix d’un appartement plutôt qu’une galerie est-il provisoire ou préférez-vous ce mode plus intimiste de diffusion des œuvres?

Les deux. Notre projet est d’abord une résidence d’artiste, qui permet des contacts et des échanges plus concrets. Un appartement bien situé dans un quartier dynamique, plein de vie, de musées et de galeries d’art est essentiel. Notre choix d’espace d’exposition dépend des œuvres que l’on présente. L’appartement de “showroom” existe surtout pour créer un espace de rencontres, de dialogues, comme vous dites, d’un mode intimiste. En même temps, on garde toujours l’esprit ouvert. Pour présenter des œuvres à dimensions plus grandes, on aimerait bien collaborer avec des espaces d’art professionnels. D’ailleurs, on est en train discuter avec quelques galeries et salles d’expositions pour notre futur projet.

Que comptez-vous faire à l’avenir?

Par les efforts que nous avons faits et que nous ferons, nous espérons établir un réseau artistique de haut niveau en France pour les artistes chinois que l’on estime. Nous pourrions également faire un projet en sens inverse, c’est-à-dire présenter de jeunes artistes français au public chinois à l’avenir. »

Merci d’avoir pris le temps de nous répondre, on vous souhaite une bonne réussite dans votre projet. RDV 66 rue René Boulanger, Paris 10e dans l’appartement de la fondation DawanArt!

Visite gratuite sur RDV :

xiaomu_cheng@icloud.com

07 82 57 90 88

Swan, 164*80cm, oil on canvas, 2014; Œuvre de Xie Qi, photographie de Cheng Xiaomu

Swan, 164*80cm, oil on canvas, 2014; Œuvre de Xie Qi, photographie de Cheng Xiaomu

 

Fan and His Two Loads of Lignt, 110*90cm, oil on canvas, 2009

« Fan and His Two Loads of Lignt », 110*90cm, oil on canvas, 2009 ; Œuvre de Xie Qi, photographie de Cheng Xiaomu

 

Cheng Xiaomu, oeuvre de Xie Qi 3

Lash, 30,5*61cm, acryl on canvas, 2009; Œuvre de Xie Qi, photographie de Cheng Xiaomu

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s