Société

Taïwan va t-il devenir le 1er pays asiatique pour la légalisation du mariage homosexuel ?

Taïwan, une île de 23 millions d’habitants située au sud-est de la Chine continentale, séparée par le détroit de Taïwan, serait en route pour devenir le 1er pays d’Asie à légaliser le mariage entre deux personnes de même sexe. Pour le moment, aucun pays d’Asie n’a encore légalisé le mariage homosexuel à ce jour.

Selon un sondage, 60% de la population se déclare favorable au mariage homosexuel soit 80% chez les jeunes taïwanais. Un chiffre énorme et majoritaire qui montre l’ouverture d’esprit chez les jeunes taïwanais.

Cette évolution de la société est accompagnée d’un changement politique depuis le 16 janvier 2016. C’est la première fois qu’une femme du nom de Tsaï Ing-wen 蔡英文 a été élue présidente. Son arrivée au pouvoir a été officialisée le 20 mai 2016. Elle est issue du Parti Démocratique Progressiste (DPP[1], 民主) et prend position en faveur de l’ouverture de la société Taïwanaise, notamment envers les personnes de même sexe ce qui veut dire qu’elle est donc en faveur de l’ouverture du mariage pour tous.

Les droits des personnes LGBT à Taïwan sont parmi les plus avancés dans cette partie du monde. Malgré cette progression, les couples homosexuels ne bénéficient pas encore d’une protection légale, dont sont dotés les couples hétérosexuels. Mais Taïwan compte bien faire accélérer les choses suite de la mort d’un artiste et professeur de français à l’Université de Taïwan du nom de Jacques Picoux, âgé de 67 ans. Il vivait à Taipei avec son compagnon Tseng Ching-Chao, âgé de 35 ans et décédé d’un cancer en octobre 2016. Le couple n’était pas légalement reconnu par la loi du coup le professeur de français n’a pas pu légalement participer aux décisions médicales et n’a pas non plus pu conserver son logement qu’il partageait avec son compagnon. Il a ainsi mis fin à ses jours. Suite à cet évènement dramatique qui a ému la communauté LGBT de Taïwan à se manifester et à pousser ainsi à la reconnaissance de l’union entre les personnes de même sexe.

%e5%90%8c%e6%a8%a3%e6%98%af%e4%ba%ba%e6%84%9b%e4%b9%9f%e7%9b%b8%e7%ad%89_%e9%bb%91

Image stickers « Marriage Equality, Taïwan,同樣是人愛也相等 » designed by CT TANG (sous l’autorisation d’une amie taïwanaise)

 

Un projet de loi est en cours de révision et serait susceptible d’être célébrée dans les mois à venir. La Présidente du Comité législatif Yu Mei-nu 尤美女 a indiqué que le Code Civil serait ainsi modifié pour permettre à tous de se marier librement quelque soit leur orientation sexuelle, et de pouvoir assumer des obligations qui étaient réservées actuellement aux seules couples hétérosexuels tels que les droits parentaux ou l’adoption entre deux femmes ou deux hommes.

Si Taïwan pourrait devenir le premier pays d’Asie à légaliser l’union entre les personnes de même sexe. Ce projet de loi actuellement à l’étude au Parlement, provoque la colère des chrétiens du pays. Le 17 novembre 2016, une manifestation similaire à la « Manif pour tous » dont l’intitulée est « Alliance pour le bonheur de la prochaine génération» a rassemblé près de 10 000 personnes autour du Parlement de Taipei. Ces personnes sont issues de communautés chrétiennes et conservatrices, proches des églises évangéliques américaines. Ils dénoncent « la destruction de la famille et du mariage », les manifestants ont expliqué à la presse qu’ils ne s’opposaient pas à la protection des droits des homosexuels, mais réclamaient la tenue d’un référendum et de plus amples discussions sur le sujet. La raison de cette manifestation vient du fait que le pays est baigné par le confucianisme, notamment sur la question de la piété filiale[2] qui est très importante au sein d’une famille souhaitant garder ses valeurs traditionnelles et conservatrices.

En conséquence, ce projet de loi est encore soumis à des examens ultérieurs au sein de comités d’experts avant d’être votées en faveur du texte par le Parlement. Cet événement est impatiemment attendu auprès de la communauté LGBT du pays qui espère une adoption favorable à la loi dans les mois à venir. Et nous espérons que cette loi pourra faire le bonheur de tous !

[1] Sigle en anglais : Democratic Progressive Party ;

[2] Une vertu de respect des parents et des ancêtres comme une hiérarchie familiale ou sociale

 

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s